Les prix du gaz vont augmenter à nouveau : quelle augmentation est prévue ?

Temps de lecture : 3 minutes

Une nouvelle hausse des prix du gaz est annoncée en France pour 2024, avec des répercussions attendues sur les factures des consommateurs. Nous vous proposons une analyse détaillée de cette annonce et ses possibles incidences.

Un tournant dans la tarification du gaz en France

Le 1er juillet 2024 marquera un changement important dans la tarification du gaz en France. Une augmentation du tarif de distribution est prévue, et elle aura des conséquences sur la facture des consommateurs, quel que soit l’usage qu’ils font de cette énergie.

Lisez aussi : Novembre 2023 : encore une nouvelle hausse des tarifs du gaz.

La Commission de régulation de l’énergie à la manoeuvre

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a lancé une démarche de consultation auprès des différents acteurs concernés. L’objectif de cette initiative, qui se poursuivra jusqu’à la fin du mois de novembre 2023, est de discuter des ajustements tarifaires pour la période 2024-2027.

Quelle hausse des prix attendue ?

À ce stade, établir précisément le niveau de la hausse qui sera mis en place reste difficile. Mais plusieurs indices permettent d’estimer à quoi s’attendre :

  • l’inflation croissante qui rend plus coûteux les investissements nécessaires à l’entretien et au développement des réseaux de distribution du gaz ;
  • la transition énergétique, avec une augmentation attendue de la part des énergies renouvelables dans les tarifs régulés, qui pourrait provoquer une hausse des coûts pour les consommateurs ;
  • les tensions géopolitiques et le contexte international sur les marchés de l’énergie, qui peuvent influer sur les prix du gaz.
Lire aussi  Durcissement du barème du malus automobile en 2024 : impact sur les automobilistes et le marché
les-prix-du-gaz-vont-augmenter-a-nouveau-quelle-augmentation-prevue

Ces éléments suggèrent que la hausse pourrait être importante, mais il est encore trop tôt pour avancer un chiffre précis. Il faudra attendre la fin des consultations en cours et la décision finale de la CRE pour connaître l’ampleur exacte de cette augmentation.

Une nouvelle mesure parmi d’autres

Cette hausse des tarifs du gaz annoncée n’est pas la seule mesure concernant les énergies fossiles prévue en France : 42% des véhicules thermiques vendus en 2024 seront soumis à un malus, selon le projet de loi de finances 2024, représentant une hausse de près de cinq points en un an.

Les prix des paquets de cigarettes devraient aussi augmenter au 1er janvier 2024, avec une hausse estimée de 40 à 50 centimes selon la Confédération des buralistes, due principalement à l’inflation.

Possible impact sur les consommateurs

De nombreuses questions demeurent quant à l’impact de cette hausse des prix du gaz sur les consommateurs. Les ménages devront-ils faire face à une facture énergétique en augmentation, ou bien des mesures d’aides leur seront-elles proposées pour atténuer cet impact ? Difficile de répondre à cette question à l’heure actuelle.

Mais certaines dispositions peuvent être prises par le gouvernement pour limiter les conséquences négatives sur le pouvoir d’achat des Français, comme cela a été fait dans le passé avec la mise en place de certaines aides sociales et fiscales. Ce sujet restera sans aucun doute au centre des préoccupations dans les mois à venir.

Lire aussi  RefusER UN CDI ? de nouvelles règles restreindront l'accès au chômage en 2024

Les prix du gaz en France vont augmenter à nouveau à partir du 1er juillet 2024, mais l’ampleur exacte de cette hausse reste encore incertaine. Les consommateurs devront être attentifs à l’évolution de cette situation, car elle pourrait bien impacter leur facture énergétique.

Ne manquez aussi pas : Faire des économies en 2024 : faut-il miser sur les énergies renouvelables ?

En attendant, rappelons que suivre les discussions et les décisions prises par les différents acteurs concernés est fondamental, de même que les éventuelles annonces gouvernementales qui pourraient venir compenser cette augmentation des tarifs.

Partagez cet article avec vos amis!