Novembre 2023 : encore une nouvelle hausse des tarifs du gaz ?

Temps de lecture : 2 minutes

Augmentation prévue de 4,93% en novembre 2023 selon la CRE

Les tarifs du gaz connaissent une nouvelle augmentation en novembre 2023, avec une hausse de 4,93% annoncée par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE). Cette hausse intervient alors que le tarif réglementé de vente du gaz a pris fin le 30 juin 2023. Le dispositif “tarif repère”, publié par la CRE, permet aux consommateurs de comparer les offres et sert de référence pour déterminer les prix de vente du gaz aux particuliers.

Pourquoi cette nouvelle hausse des tarifs du gaz ?

Plusieurs facteurs expliquent ces hausses récurrentes de tarifs depuis l’élimination du tarif réglementé. Les marchés internationaux de l’énergie sont touchés par différentes crises géopolitiques et économiques, ce qui conduit à une augmentation des prix de l’électricité et du gaz. De plus, l’effort gouvernemental pour inciter les Français à adopter des comportements éco-énergétiques est renforcé par plusieurs mesures, notamment un bonus conso proposé par TotalEnergies et d’autres fournisseurs d’énergie pour inciter les abonnés à faire des efforts de sobriété en gaz et en électricité cet hiver.

Lire aussi  Hard discount, les enseignes cassent les prix et leur mauvaise image

Quel impact sur le budget des ménages français ?

Cette nouvelle hausse des tarifs du gaz va inévitablement impacter le budget des ménages français, notamment ceux qui utilisent le chauffage au gaz. La hausse de 4,93% prévue en novembre 2023 pèsera sur les factures pour 2,4 millions de foyers concernés.

  • Consommation moyenne d’un foyer français : environ 1000€/an pour le gaz et 1600€/an pour l’électricité (données INSEE)
  • Augmentation prévue des dépenses : +50€/an pour le gaz et jusqu’à +90€/an pour l’électricité
  • Mesures gouvernementales : bonus conso proposé par TotalEnergies et primes à la sobriété énergétique

Les consommateurs peuvent-ils espérer une baisse prochaine ?

Il est difficile de prédire l’évolution future des tarifs du gaz, notamment en raison des incertitudes géopolitiques et économiques qui pèsent sur les marchés internationaux de l’énergie. Toutefois, des mesures ont été mises en place pour aider les consommateurs à faire face à ces hausses récurrentes, notamment des aides financières pour encourager la rénovation énergétique et des outils pour comparer les offres des différents fournisseurs d’énergie.

Comment réduire sa consommation de gaz face à ces hausses de tarifs ?

Pour compenser cette nouvelle augmentation des tarifs du gaz, les consommateurs ont la possibilité d’adopter des comportements éco-énergétiques afin de réduire leur facture.

  1. Isolement du logement : réaliser des travaux d’isolation pour diminuer les déperditions thermiques et éviter les courants d’air
  2. Optimisation de la température : régler son thermostat à 19°C dans les pièces à vivre et 16°C dans les chambres
  3. Pur système de chauffage performant : choisir un équipement économe en énergie et adapté
  4. Gestion intelligente de l’énergie : utiliser des dispositifs de programmation ou de gestion à distance pour optimiser sa consommation selon ses besoins
Lire aussi  Prime Exceptionnelle de Pouvoir d’Achat (PEPA) : ces fonctionnaires vont toucher jusqu’à 800 euros

L’avenir des tarifs du gaz incertain

Avec l’instabilité géopolitique et économique qui règne sur les marchés internationaux de l’énergie, il est difficile pour les consommateurs de prévoir comment évolueront les tarifs du gaz au cours des prochains mois. Les hausses successives des prix pèsent incontestablement sur le budget des ménages français, les poussant ainsi à rechercher activement des solutions d’économie sur leur facture énergétique auprès des différents fournisseurs disponibles.

Partagez cet article avec vos amis!

Laisser un commentaire