Horreur d’Halloween : pourquoi les prix des bonbons vont vous donner des frissons?

Temps de lecture : 3 minutes

On est déjà le 31 octobre et les festivités d’Halloween commencent, mais avec une différence ! Malheureusement, cette année, nous faisons face à une hausse de prix des bonbons. Ce dernier a augmenté en moyenne de 21% depuis un an, selon une association de consommateurs.

Cela n’empêche pourtant pas les Français de célébrer l’événement et de se procurer des friandises pour remplir leurs stocks !

Les causes de cette augmentation

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette hausse. D’une part, la crise sanitaire a engendré une baisse de la production de certaines matières premières utilisées dans la fabrication des bonbons. D’autre part, le secteur de la confiserie a connu une pénurie de main d’œuvres en plus des effets de la crise sanitaires, entraînant des retards de production.

La hausse du coût de l’énergie et du transport ont eux aussi contribué à l’augmentation du prix des bonbons sur les étals. Sachez que certaines références sont plus impactées que d’autres. Par exemple, le paquet de chamallows a connu une hausse de 24%, tandis que d’autres produits subissent des augmentations plus modérées.

Un contexte inflationniste global

Cette hausse des prix des bonbons s’inscrit dans un contexte inflationniste à l’échelle mondiale. Aux États-Unis, par exemple, les prix des sucreries et des gommes ont augmenté en moyenne de 13 % ce mois-ci par rapport à octobre dernier.

Lire aussi  Le zéro déchet : réduire vos dépenses tout en préservant l'environnement.

Cette inflation s’ajoute d’ailleurs à une augmentation de 14 % des prix des bonbons et des gommes survenue en octobre 2022.

Nous ne manquerons pas de souligner que pour les consommateurs français, la hausse des prix des bonbons s’ajoute également à celle d’autres produits alimentaires ou énergétiques, rendant d’autant plus pesante cette période pour le porte-monnaie.

Les répercussions sur les magasins spécialisés

En cette période de festivités, les enseignes spécialisées dans les articles de fête connaissent un pic d’affluence. Si les clients sont toujours au rendez-vous pour dénicher le costume parfait ou se procurer des décorations originales pour Halloween, ils doivent prendre en compte la hausse des prix des bonbons dans leurs dépenses.

Certains magasins tentent de limiter l’impact de cette hausse sur leur clientèle en proposant des promotions ou en absorbant une partie des coûts additionnels. Mais cela peut mettre sous pression les marges bénéficiaires des commerçants, qui doivent également faire face à une concurrence accrue, notamment en ligne.

Des Français attachés aux traditions malgré la hausse des prix

Malgré cette situation économique difficile, les Français semblent toujours aussi désireux de célébrer Halloween et n’hésitent pas à remplir leur panier de friandises. Dans une boutique à Salon-de-Provence, par exemple, les clients sont présents en nombre et ne semblent pas se priver pour faire le plein de bonbons.

Lire aussi  Salaire des fonctionnaires : ces agents qui vont profiter d’une augmentation d’au moins 640 euros par an
horreur-d-halloween-pourquoi-les-prix-des-bonbons-vont-vous-donner-frissons

Les alternatives pour célébrer Halloween sans se ruiner

Devant cette hausse des prix, vous pouvez opter pour des alternatives moins dispendieuses. Nous vous proposons par exemple de privilégier les bonbons vendus au poids plutôt qu’en sachets. Cela vous permettra de mieux contrôler vos dépenses tout en goûtant à une variété de friandises.

Nous vous conseillons aussi, si possible, d’acheter des bonbons en gros ou sous marque distributeur. Ces produits sont souvent moins chers que les références de marques connues. N’hésitez pas à concocter vous-même des gourmandises à base de fruits, chocolat ou pâte d’amande pour alléger la facture et varier les plaisirs.

Si la hausse des prix des bonbons peut représenter un frein pour certains consommateurs, il existe toujours des solutions pour profiter d’Halloween et offrir des friandises aux petits et grands enfants qui viendraient frapper à votre porte.

Partagez cet article avec vos amis!

Laisser un commentaire