Cinéma : les histoires vraies qui font peur !

Temps de lecture : 3 minutes

Le cinéma a toujours été une excellente plateforme pour raconter des histoires inspirées de faits réels, notamment celles qui provoquent la terreur et l’angoisse chez les spectateurs. Si certaines productions reposent sur des scénarios fictifs, d’autres se basent sur des événements authentiques qui ont marqué l’Histoire. Retour sur ces films ou téléfilms glaçants inspirés d’histoires vraies.

Vous aimeriez aussi : La maison de Serge Gainsbourg ouvre ses portes, une visite inoubliables vous attend !

Soeurs d’armes (2018) : un combat contre Daesh

Sorti en 2018 sur grands écrans, le film « Soeurs d’armes », réalisé par Caroline Fourest, retrace le parcours de deux jeunes Françaises engagées aux côtés des combattantes kurdes pour lutter contre Daesh au Moyen-Orient.

Mettant en vedette Dilan Gwyn, Amira Casar, Esther Garrel et Camélia Jordana, ce long-métrage est directement inspiré des faits survenus en août 2014 lorsqu’une minorité yézidie fut terrorisée en Irak par les troupes de l’État islamique.

cinema-histoires-vraies-qui-font-peur.

Respire (2021) : l’adaptation du livre-témoignage de Tessæ

Diffusé en septembre 2021 sur M6, le téléfilm « Respire » offre un aperçu bouleversant de l’enfance difficile de la chanteuse Tessæ.

Il s’agit d’une adaptation libre du livre « Frôler les murs », sorti en 2021 chez JC Lattès. Avec Calogero dans le rôle principal, cette réalisation se veut être une fenêtre ouverte sur une jeunesse marquée par la violence et le refus du conformisme.

Lire aussi  Le Gouf de Capbreton, les mystères d'un trésor naturel sous-marin à découvrir

Des histoires vraies à l’origine de chefs-d’oeuvre de l’horreur

Certains des films d’horreur les plus célèbres sont également basés sur des histoires vraies particulièrement effrayantes :

  • Ed Gein, tueur en série américain dont le mode opératoire a inspiré les scénaristes d’Psychose d’Alfred Hitchcock, Le Silence des agneaux de Jonathan Demme et Massacre à la tronçonneuse de Tobe Hooper.
  • L’Exorciste, un film de William Friedkin datant de 1973, qui s’appuie sur le récit vrai d’un exorcisme pratiqué sur un jeune garçon en 1949 aux États-Unis.
  • Amityville, prospère franchise de films et livres d’épouvante relatant les événements paranormaux ayant eu lieu dans une maison de l’État de New York à la fin des années 1970.

La liste est longue et pourrait encore s’étendre si nous prenons en considération toutes les productions cinématographiques s’inspirant directement ou indirectement de faits réels terrifiants.

Les requins au cinéma : quand la réalité dépasse la fiction

S’il existe un genre dans lequel les histoires vraies sont prétextes à effrayer les spectateurs, c’est bien celui des films de requins. Depuis le succès mondial de Les Dents de la mer, réalisé par Steven Spielberg en 1975, les studios n’ont cessé de produire des longs-métrages mettant en scène l’animal marin sous un angle effrayant.

Mais nous ne manquerons pas de rappeler que ces scénarios exagérés sont bien souvent loin de la réalité et ne doivent pas contribuer à la perte d’un intérêt commun pour la préservation des requins et de leurs écosystèmes marins.

Lire aussi  Quel est le fromage français élu "Meilleur du Monde 2024"
films-horreur-inspires-d-histoires-vraies

Le pouvoir subversif de la vérité

Une histoire vraie peut parfois servir de vecteur à des messages puissants dans le cinéma. Axe artistique fort, la réalité a ce pouvoir de renforcer le sentiment de peur chez le spectateur, en confrontant son imaginaire à une certaine véracité.

Ces œuvres inspirées de faits réels interrogent également sur la nécessité de se souvenir du passé, afin de construire un futur plus sûr.

Loin du cinéma et si les sujets d’écologie vous préoccupent, ne manquez pas : La solution écolo, découvrez comment réaliser vos propres produits ménagers !

Partagez cet article avec vos amis!

Laisser un commentaire