Les voitures électriques vont dominer en Europe et Aux états unis cette année.

Temps de lecture : 2 minutes

Selon le Global 2024 E-Mobility Forecast présenté par Juice Technology, les ventes de véhicules électriques devraient dépasser celles des véhicules à moteur thermique d’ici 2023. Cette évolution majeure serait soutenue par la croissance rapide des infrastructures de recharge et l’évolution réglementaire favorable en Europe et aux États-Unis.

L’essor des ventes de véhicules électriques

Dans le rapport présenté par Juice Technology, il est révélé que la motorisation e-POWER de Nissan a déjà enregistré plus de 100 000 ventes depuis septembre 2022, avec 65 367 Qashqai et 34 663 X-Trail équipés de cette technologie vendus en Europe.

La France connaît d’ailleurs également un beau succès avec 14 000 unités du Qashqai e-POWER vendues depuis son lancement.

Facteurs clés de la croissance : infrastructures et régulations

L’étude souligne que deux facteurs principaux contribuent à l’accélération de l’adoption des voitures électriques. À savoir : le développement rapide des infrastructures de recharge, et des règlements plus stricts concernant les émissions polluantes et les normes environnementales.

Les gouvernements des pays européens et américains imposent désormais des restrictions plus sévères sur les émissions polluantes, poussant les constructeurs automobiles à se tourner vers des solutions plus propres, telles que les véhicules électriques.

Lire aussi  Le leasing social : voiture électrique à 100€ par mois. La bonne affaire de 2024
les-voitures-electriques-vont-dominer-en-europe-et-aux-etats-unis-cette-annee

Impact sur l’industrie automobile

Le rapport met en lumière plusieurs conséquences pour l’industrie automobile :

  • Une hausse de la demande en batteries et matériaux, à mesure que davantage de véhicules électriques entreront sur le marché.
  • Des investissements accrus dans la recherche et développement afin d’améliorer l’autonomie et de réduire les coûts des véhicules électriques.
  • L’apparition de nouveaux acteurs sur le marché des véhicules électriques, y compris les startups et les entreprises technologiques.
  • Un besoin croissant de formation pour les employés du secteur automobile afin de répondre aux nouvelles exigences technologiques et environnementales.

L’avènement de la voiture électrique représente une opportunité majeure pour les constructeurs automobiles et l’ensemble de l’écosystème de la mobilité durable.

Les défis à relever pour maintenir cette croissance

Quelques obstacles subsistent encore pour soutenir cette croissance, dont la disponibilité des matières premières, notamment les métaux rares comme le lithium et le cobalt, essentiels à la fabrication de batteries. La sécurisation de ces approvisionnements constitue un enjeu majeur pour l’industrie électrique.

Citons également le développement des infrastructures de recharge, afin qu’elles suivent le rythme du déploiement des véhicules électriques et répondent aux besoins des utilisateurs. Sans oublier l’intégration des véhicules électriques au sein des réseaux énergétiques, ce qui pose notamment la question de l’équilibrage entre la demande en électricité et l’offre d’énergie renouvelable.

L’avenir des voitures électriques en Europe et aux États-Unis : un futur prometteur

La domination croissante des voitures électriques sur les marchés européen et américain démontre que la transition vers une mobilité plus propre et respectueuse de l’environnement est en marche. Selon le Global 2024 E-Mobility Forecast de Juice Technology, cette tendance devrait se poursuivre dans les années à venir.

Lire aussi  Peugeot, Citroen, Opel : Une solution pour éviter la casse du moteur 1.5 Bleu HDI.

Avec une réglementation de plus en plus stricte sur les émissions polluantes et des investissements massifs dans les infrastructures de recharge, le marché des véhicules électriques s’annonce comme un secteur porteur pour l’avenir. Mais pour soutenir cette croissance, relever les défis liés à l’approvisionnement en matières premières, au développement des infrastructures et à l’intégration des véhicules électriques aux réseaux énergétiques est de mise.

Partagez cet article avec vos amis!