La liste des aides financières que de nombreux retraités oublient de demander dévoilée

Temps de lecture : 3 minutes

Il est un fait bien connu que la vieillesse s’accompagne souvent de difficultés financières pour de nombreux Français. Outre une pension de retraite de base et complémentaire, les personnes âgées peuvent bénéficier d’aides financières supplémentaires pour améliorer leur quotidien.

Pourtant, ces aides sont souvent méconnues ou ignorées par ceux qui pourraient en bénéficier. Nous vous proposons donc aujourd’hui une liste non-exhaustive des différentes aides auxquelles les retraités ont droit, mais qu’ils oublient trop souvent de demander.

Aides à l’autonomie et au maintien à domicile

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) est une aide destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus en perte d’autonomie. Elle permet de financer des services d’aide à domicile, ainsi que des équipements nécessaires pour rester chez soi le plus longtemps possible.

L’APA est versée sans condition de ressources, mais son montant varie en fonction du niveau de dépendance et des revenus du bénéficiaire.

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

La PCH est une autre aide pour les personnes en situation de handicap, quel que soit leur âge. Elle finance des aides humaines, techniques, animalières, et autres adaptations nécessaires au maintien à domicile. La PCH est soumise à des conditions d’éligibilité et de ressources.

Aides au logement et à la mobilité

Les aides au logement sont essentielles pour maintenir un niveau de vie décent durant la retraite. Les retraités peuvent bénéficier de l’Aide Personnalisée au Logement (APL), de l’Allocation de Logement Familial (ALF) ou de l’Allocation de Logement Social (ALS), selon leur situation.

Lire aussi  Le budget étudiant : astuces pour gérer vos finances pendant vos études.

Ces aides sont calculées en fonction des revenus et du loyer, et sont versées directement au propriétaire ou à la caisse d’allocations familiales (CAF).

la-liste-des-aides-financieres-que-de-nombreux-retraites-oublient-demander-devoilee

La Carte Mobilité Inclusion (CMI)

La CMI permet aux personnes âgées, rencontrant des difficultés à se déplacer, de profiter de certains avantages, tels que la gratuité ou réduction sur les transports en commun, et le stationnement réservé aux personnes handicapées. La carte est délivrée par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) et est soumise à certaines conditions d’éligibilité.

Aides fiscales et sociales

Les retraités aux revenus modestes ont droit à des exonérations ou abattements fiscaux, ainsi qu’à une prime de fin d’année pour ceux qui perçoivent l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA). Plusieurs aides sociales existent également pour faciliter l’accès aux soins et à la santé. Notamment :

  • La Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMU-C), qui offre une protection complémentaire santé gratuite pour les personnes aux faibles ressources.
  • L’Aide au paiement d’une Complémentaire Santé (ACS), qui finance partiellement une complémentaire santé pour ceux dont les revenus dépassent légèrement le plafond de la CMU-C.
  • La prise en charge à 100 % des frais de santé pour les Affections de Longue Durée (ALD), telles que le cancer, le diabète ou encore l’insuffisance cardiaque.

Les aides alimentaires et de soutien

De nombreuses associations et organismes proposent des aides alimentaires et de soutien aux personnes âgées en difficulté. Parmi elles, citons les Restos du Cœur, qui fournissent des repas gratuits aux personnes dans le besoin, le Secours Populaire et la Croix-Rouge, qui proposent diverses aides matérielles et de soutien moral aux personnes isolées ou en détresse.

Lire aussi  Les prix du gaz vont augmenter à nouveau : quelle augmentation est prévue ?

Citons également les banques alimentaires, qui redistribuent les produits non vendus par les commerces aux personnes dans le besoin.

Nous vous recommandons de vous renseigner sur ces différentes aides et de ne pas hésiter à demander de l’aide auprès de sa caisse de retraite, des centres communaux d’action sociale (CCAS) ou encore des associations caritatives locales. Les retraités ont souvent droit à de nombreuses aides financières et de soutien, qui leur permettent d’améliorer considérablement leur qualité de vie et leur autonomie.

Partagez cet article avec vos amis!