Un carrossier retient la voiture d’une cliente depuis 10 mois

Temps de lecture : 2 minutes

Une sexagénaire toulousaine se retrouve dans une situation pour le moins déconcertante ! Sa voiture est retenue depuis avril 2023 par un carrossier qui ne lui rend plus son véhicule et ne donne plus signe de vie. Cette affaire étrange met en lumière les difficultés que peuvent rencontrer certains clients face à des prestataires peu scrupuleux.

Le calvaire de Patricia Finot

Patricia Finot, une Toulousaine de 64 ans, est démunie face à un carrossier qui refuse de lui rendre sa voiture et a coupé tout contact avec elle depuis plusieurs mois. Elle a confié son véhicule à ce réparateur en avril dernier pour effectuer des travaux de carrosserie suite à un accident.

Plusieurs mois après avoir déposé sa voiture chez le garagiste, Patricia se voit toujours refuser la restitution de son bien et déplore l’absence de nouvelles de la part du professionnel en question. “C’est aberrant ! Je n’ai plus de voiture depuis avril 2023“, s’exclame-t-elle, désemparée.

Une attente interminable et inexplicable

Patricia avait choisi ce carrossier sur la recommandation d’un ami. Mais malgré ses nombreuses relances, rien n’y fait : le réparateur semble faire la sourde oreille et maintient son silence. La cliente attend avec impatience – et une certaine colère – la restitution de sa voiture, qu’elle espérait récupérer rapidement.

Lire aussi  Rappel constructeur : Citroen face à un problème de corrosion sur certains de ces modèles hybrides rechargeables

Sans moyen de locomotion, Patricia est d’autant plus contrariée que cette situation l’empêche de vaquer librement à ses occupations quotidiennes. Elle souligne également le fait qu’il s’agit de son seul véhicule, ce qui rend sa vie d’autant plus compliquée.

un-carrossier-retient-la-voiture-dune-cliente-depuis-dix-mois

Que faire face à un prestataire indélicat ?

Face à cette situation kafkaïenne, Patricia a tenté en vain de contacter le carrossier pour obtenir des explications et récupérer sa voiture. Devant l’absence de réponse, elle a même envisagé de porter plainte, mais les démarches juridiques peuvent être longues et coûteuses.

Cette histoire met en lumière l’importance du choix d’un prestataire de services : certains professionnels profitent parfois de la confiance de leurs clients pour agir en toute impunité. Voici nos conseils pour éviter de tomber dans le piège d’un professionnel malhonnête :

  • Faire appel à un professionnel recommandé : choisir un garagiste ou un carrossier sur la base d’avis positifs ou de recommandations d’amis peut minimiser les risques de mauvaises surprises.
  • Vérifier les certifications et agréments : certains labels sérieux certifient la qualité du travail des garagistes, tels que le label Qualité/Confiance délivré par l’État.
  • Comparer les devis : nous vous conseillons de demander plusieurs devis pour avoir une idée du prix moyen et éviter les surfacturations.
  • Établir un contrat : un document écrit fixant les délais et tarifs peut servir de preuve en cas de litige ultérieur.

Jusqu’où ira cette affaire ?

Pour l’heure, Patricia Finot reste sans nouvelles de son véhicule et de son carrossier, dont elle ignore même le nom. Un constat amer qui appelle évidemment à la vigilance face aux prestataires peu scrupuleux, et témoigne d’une situation insolite qui n’a que trop duré.

Lire aussi  Prendre soin de votre voiture neuve comme un pro : notre guide ultime

Mais Patricia ne perd pas espoir de récupérer sa voiture un jour, et espère que cette histoire fera réfléchir d’autres automobilistes quant au choix de leur carrossier. Car derrière chaque service rendu se cache parfois une arnaque bien rodée…

Partagez cet article avec vos amis!