Livret A, PEL, assurance vie, PER… Ce qui change pour votre épargne en 2024

Temps de lecture : 3 minutes

Les Français sont réputés pour être des champions de l’épargne et les produits d’investissements financiers tels que le Livret A, le Plan Épargne Logement (PEL), l’assurance-vie ou encore le Plan d’Épargne Retraite (PER) qui connaissent un franc succès auprès des investisseurs. Mais avec cette nouvelle année 2024, certains ajustements ont été apportés à ces instruments d’épargne populaires.

Taux gelé pour le Livret A

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il n’y aura pas d’évolution du taux du Livret A en 2024, celui-ci restera figé à 3% jusqu’au 31 janvier 2025. Mais cela ne semble pas avoir freiné l’appétit des Français pour ce produit d’épargne, avec une augmentation de l’encours de près de 20 milliards d’euros depuis le début de l’année, portant le montant total à plus de 400 milliards d’euros.

Pour rappel, le livret A le produit d’épargne le plus ancien distribué à l’heure actuelle dans l’Hexagone et fait probablement l’objet du support d’épargne favoris des Français. Son statut est assez particulier, notamment au vu de l’entière disponibilité des fonds et du rendement net d’impôts.

Notons au passage que le livret A est un produit d’épargne décrit comme réglementé. Autrement dit, les caractéristiques de ce produit, notamment le taux d’intérêt et le plafond, sont fixées par les pouvoirs publics.

Perspective d’intérêts pour les détenteurs de Livret A en 2024

Avec un taux de 3%, un investisseur ayant placé 10 000 € sur un livret A peut espérer gagner 300 € d’intérêts. Pour les détenteurs d’un Livret A depuis plusieurs années, la régularisation des intérêts se fait au 31 décembre, ce qui signifie que les intérêts acquis en seront crédités sur leur compte épargne.

Lire aussi  Prime à l'achat de vélo (électrique) : Les nouveautés en 2024
livret-a-pel-assurance-vie-per-ce-qui-change-pour-votre-epargne-2024

Des changements pour le Plan Épargne Logement (PEL)

Le PEL est un produit d’épargne à vocation immobilière qui permet de bénéficier d’un prêt à taux préférentiel après une phase d’épargne.

Dès février 2024, les nouveaux PEL seront soumis à l’impôt sur le revenu dès la première année, contrairement aux PEL ouverts avant cette date qui bénéficiaient d’une exonération pendant les 12 premiers mois. Le taux de rémunération du PEL est d’ailleurs désormais fixé à 2% pour les nouvelles souscriptions.

Retenez que la durée maximale d’un PEL reste inchangée, soit 15 ans. Quant au montant maximal, il est toujours fixé à 61 200 €, hors intérêts capitalisés.

Assurance-vie : quelles évolutions en 2024 ?

Cette année encore, l’assurance-vie reste la star de l’épargne française avec une collecte nette positive. Mais plusieurs changements ont été apportés à ce placement phare :

  • Les frais de gestion sont désormais plafonnés à 0,75% par an pour les nouvelles souscriptions d’assurance-vie en unités de compte.
  • La garantie décès minimale pour les contrats d’assurance-vie en unités de compte est passée à 80% du montant total investi, au lieu de 60% auparavant.
  • Le rendement des contrats d’assurance-vie en fonds euros est globalement en baisse en 2024, comparé aux années précédentes. Les épargnants sont donc incités à se tourner davantage vers les supports en unités de compte, plus risqués mais potentiellement plus rémunérateurs.

Le Plan d’Épargne Retraite (PER) gagne en popularité

Avec la mise en place de la réforme des retraites, le PER a vu sa popularité croître rapidement ces dernières années. Ce produit permet notamment de préparer sa retraite en bénéficiant d’avantages fiscaux. En 2024, le plafond de déduction fiscale pour les versements volontaires sur un PER est relevé à 10% du revenu professionnel imposable.

Retenez que les versements sur un PER individuel sont toujours déductibles du revenu imposable dans la limite de ce plafond, ce qui permet de réduire son impôt sur le revenu. La sortie du PER peut quant à elle se faire sous la forme d’un capital ou d’une rente viagère, au choix du titulaire du plan.

Lire aussi  Échappez à l'inflation : comment l'achat groupé d'électricité change la donne!

Que vous soyez tenté par le Livret A, l’assurance-vie, le PEL ou le PER, rester attentif aux évolutions réglementaires et fiscales est indispensable pour savoir comment optimiser votre épargne et s’adapter aux changements en 2024. Nous vous conseillons de vous rapprocher d’un conseiller financier pour obtenir des conseils personnalisés.

Partagez cet article avec vos amis!