La revalorisation des retraites pourrait être plus élevée que prévue : focus sur les nouveaux montants

Temps de lecture : 3 minutes

Alors que le gouvernement avait annoncé une hausse des pensions de retraite pour 2024, il semblerait que celle-ci soit finalement plus importante que ce qui avait été prévu initialement. Cette réévaluation à la hausse concernerait plusieurs millions de personnes et impactera notamment l’Aspa, le minimum vieillesse.

Rappelons que, annuellement, les pensions de retraite de base évoluent en fonction du niveau de l’inflation, c’est-à-dire de la manière dont évolue la moyenne annuelle des prix à la consommation, et ce, hors tabac.

Il y a quelques mois, on a appris qu’une revalorisation des pensions de retraite 2024 était prévu, ce qui devrait aider les retraités à se prémunir (plus ou moins) de la hausse des prix, celle-ci ayant été estimée à 5 % sur toute l’année 2023, selon l’Insee.

Une augmentation significative dès janvier 2024

C’est officiel : au mois de janvier 2024, les pensions de certaines personnes vont progresser. La ministre du Travail, Elisabeth Borne, a confirmé cette information après des mois de lutte pour faire passer cette réforme. Bien que l’annonce d’une augmentation des pensions soit déjà une bonne nouvelle pour les retraités, cette hausse devrait finalement être plus conséquente que prévu.

Vous ne voudriez aussi pas manquer : Quel est l’avantage fiscal du nouveau plan épargne retraite ? On vous dit tout !

Lire aussi  Renault et Peugeot : quelle voiture a le meilleur rapport qualité-prix ?

Les chiffres dévoilés

Selon plusieurs sources, le taux de revalorisation sera effectivement supérieur à celui initialement annoncé par le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, à la fin du mois de septembre. Au lieu des 5,2 % initialement prévus, les pensions pourraient bien connaître une légère progression supplémentaire.

Focus sur l’Aspa, le minimum vieillesse

L’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) permet de garantir un niveau minimal de ressources pour les individus disposant de faibles revenus, ou n’ayant pas suffisamment cotisé pour avoir droit à une pension de retraite complète. Cette allocation est particulièrement concernée par cette hausse puisqu’elle va augmenter au 1er janvier 2024.

  • L’Aspa est accordée sous conditions de ressources aux personnes âgées de 65 ans ou plus, ou de 62 ans en cas d’inaptitude totale au travail.
  • Le montant maximal de l’allocation dépend de la situation familiale. En couple, il s’élève actuellement à 9 638,42 € par an (soit 802,37 € par mois), tandis qu’une personne seule bénéficie de 6 828,96 € annuels (569,08 € mensuels).

La hausse annoncée devrait permettre aux bénéficiaires de l’Aspa de voir leur niveau de vie progresser sensiblement dès le début de l’année prochaine.

Un impact sur les millions d’assurés de l’Agirc-Arrco

Les petites pensions vont être revues à la hausse, et ce sont les millions d’assurés de l’Agirc-Arrco qui vont pouvoir bientôt bénéficier d’une revalorisation de leurs pensions de retraite. Cet organisme est chargé de gérer les régimes complémentaires obligatoires des salariés du secteur privé non-agricole.

Cette annonce constitue une très bonne nouvelle pour les millions de retraités concernés, qui vont pouvoir compter sur une amélioration de leurs revenus dès 2024.

Lire aussi  La technique à connaître pour diviser par deux la consommation de votre réfrigérateur
la-revalorisation-des-retraites-pourrait-etre-plus-elevee-que-prevue-focus-sur-nouveaux-montants

Lisez aussi : Retraite & impôts : comment bénéficier de l’abattement de 10 %.

Les enjeux de cette hausse

L’augmentation des pensions de retraite intervient dans un contexte difficile pour de nombreux foyers, notamment les bénéficiaires des minimas sociaux. Ceux-ci doivent faire face à l’augmentation du coût de la vie et aux conséquences économiques de la crise sanitaire.

Cette réévaluation à la hausse représente un pas important pour améliorer le niveau de vie des personnes concernées et permettra peut-être d’alléger leur quotidien.

La revalorisation des retraites devrait être plus élevée que prévue. Cela impactera principalement les bénéficiaires de l’Aspa et les millions d’assurés de l’Agirc-Arrco. Dès janvier 2024, ces personnes verront leurs pensions progresser, contribuant à une amélioration de leur niveau de vie.

Partagez cet article avec vos amis!