Impôts : la mauvaise nouvelle est tombée, ces contribuables vont être prélevés deux fois

Temps de lecture : 3 minutes

Les contribuables qui doivent plus de 300 euros de régularisation aux impôts vont subir leur second prélèvement ce jeudi. Deux autres prélèvements doivent intervenir fin novembre et fin décembre. Notons d’ailleurs qu’environ 10 millions de personnes sont concernées par cette mesure.

Tous ceux qui ont encore un petit – ou un gros – quelque chose à verser à l’administration fiscale, vont être prélevés au titre de l’impôt sur le revenu. Quasiment un quart des contribuables doit verser un reliquat.

L’avis d’imposition depuis la fin du mois de juillet

Après avoir complété leur déclaration de revenus au printemps, les contribuables reçoivent leurs avis d’imposition depuis la fin du mois de juillet.

L’avis d’imposition est un document clé présentant notamment la somme d’impôt sur le revenu qu’il reste à acquitter (ou remboursée par la Direction générale des finances publiques), le revenu fiscal de référence utilisé pour le calcul des prestations sociales, et le nombre de parts fiscales.

Sachez que les ménages ayant déclaré leurs revenus en ligne recevront progressivement leur avis d’imposition dans leur espace personnel.

9,6 millions de foyers fiscaux concernés

Selon les informations des Échos, l’Administration fiscale a révélé combien de contribuables devront s’acquitter d’un solde d’impôt sur le revenu pour l’année 2022 : 9,6 millions de foyers fiscaux sont concernés !

impot-la-mauvaise-nouvelle-est-tombee-ces-contribuables-vont-etre-preleves-2-fois

Depuis quelque temps, les ménages ont pris l’habitude de payer leurs impôts au fur et à mesure grâce au système du prélèvement à la source. Pour ceux qui ont un taux de prélèvement à la source qui correspond bien à leur situation, c’est simple et efficace.

Lire aussi  Investir dans le durable : comment des choix éco-responsables peuvent vous faire économiser.

Retard dans les avis de taxe foncière

Dans certaines régions, comme dans les Ardennes, les avis de taxe foncière ont été envoyés avec plus de deux mois de retard, soit les 5 et 12 novembre au lieu de fin août-début septembre.

Précisons que ce retard est dû à la saisine par le préfet des Ardennes, en juin, de la Chambre régionale des comptes au sujet du budget du conseil départemental jugé insincère. Les taux de taxe foncière n’ont pu être adoptés définitivement qu’à la toute fin du mois d’août.

Cette situation a surpris certains contribuables qui se sont rendus au guichet du centre des impôts pour demander des explications, s’inquiétant de recevoir leur avis de taxe foncière si tardivement. Nous vous invitons à lire cet article pour comprendre la situation : Vous payez l’impôt sur le revenu ? Une mauvaise surprise arrive pour certains contribuables. Trop de crédit d’impôt a été versé.

Comment contourner ces prélèvements ?

Afin de mieux gérer cette situation et d’éviter des problèmes financiers pour les contribuables concernés, nous vous recommandons de bien suivre les échéances et les montants à payer. Voici nos conseils pour contourner la situation :

  • Anticipez la somme due : prenez connaissance de l’avis d’imposition (en ligne ou sur papier) pour connaître le montant exact à verser aux impôts,
  • Vérifiez votre taux de prélèvement : assurez-vous que le taux de prélèvement à la source est bien ajusté à votre situation, pour ne pas avoir à payer un solde trop important en fin d’année,
  • Demandez un étalement des paiements si nécessaire : si les prélèvements sont trop importants et risquent de causer des difficultés financières, nous vous conseillons de demander à étaler les paiements sur plusieurs mois
  • Économisez pour les échéances fiscales : mettez de côté, chaque mois, une somme correspondant au prélèvement mensuel estimé pour pouvoir faire face aux prélèvements lorsque ces derniers arrivent.
Lire aussi  Carrefour rappelle des salades en sachet potentiellement contaminées par la listeria

Cette situation affecte un nombre conséquent de foyers fiscaux français. Nous vous invitons à vous informer et vous préparer pour affronter ces prélèvements sans encombre.

Partagez cet article avec vos amis!

Laisser un commentaire