Démissionner et toucher le chômage ? ce que des milliers de Français pourraient réclamer

Temps de lecture : 2 minutes

 Alors que la lutte contre le chômage est au cœur des préoccupations gouvernementales, un dispositif méconnu permet à certains travailleurs français de démissionner tout en percevant des allocations-chômage. Cette situation concerne principalement les salariés ayant plus de 20 ans d’expérience professionnelle. Pourtant, cette option reste largement sous-utilisée avec des milliers de Français méconnaissant cette possibilité.

Le rôle crucial des conseillers Pôle emploi

Il existe une pratique rarement mise en avant par les conseillers Pôle emploi : le droit au chômage après une démission pour cause de reprise ou création d’activité. Il s’agit d’une disposition légale qui permet aux personnes qui quittent leur emploi dans le but de créer ou reprendre une entreprise de percevoir des ma pendant ce temps.

demissionner-et-toucher-le-chomage-ce-que-des-milliers-de-francais-pourraient-reclamer

Des milliers de Français doivent simplement justifier leur démarche de création pour prétendre à l’allocation-chômage, sans aucune obligation de résultat, ni de contraintes quant à la réussite du projet entrepreneurial.

Lire aussi  conseils pour booster réellement la performance de votre poêle à granulés

Une aide adaptée aux entrepreneurs expérimentés

Cette mesure est destinée aux personnes ayant cumulé plusieurs années d’expérience professionnelle, puisque seuls les demandeurs d’emploi ayant travaillé au moins vingt ans peuvent en bénéficier. Ce dispositif a pour objectif premier de soutenir les personnes ayant acquis une certaine expertise dans leur domaine et désirant créer ou reprendre une entreprise, en leur évitant de sombrer dans l’inactivité.

Les bénéficiaires sont accompagnés par Pôle emploi qui vérifie la viabilité du projet et conseille ces demandeurs d’emploi dans leurs démarches, jusqu’à l’éventuelle conclusion causée par la création de l’entreprise.

Partagez cet article avec vos amis!