Prime à la casse : de plus en plus d’épaves enlevées

Temps de lecture : 2 minutes

En 2021, près de 850 000 véhicules ont été envoyés à la casse en France, soit près de la moitié du nombre de voitures mises en service cette même année. La Renault Mégane a été d’ailleurs la voiture la plus détruite en 2021.

Notons que cette augmentation des enlèvements d’épaves automobile s’explique notamment par la volonté des particuliers de se débarrasser de leurs anciennes voitures pour protéger l’environnement, mais également pour bénéficier de la prime à la casse dans le cadre de l’achat d’un nouveau véhicule.

Pourquoi et comment se débarrasser de son épave automobile ?

Un grand nombre de personnes conservent des restes de leur ancien véhicule au fond de leur garage, pensant les réutiliser un jour sur leur nouvelle automobile. Mais avec le temps qui passe, il devient évident que cette épave encombre inutilement la maison et peut nuire à l’environnement.

Procéder à l’enlèvement de l’épave de son véhicule s’impose alors, notamment pour :

  • Protéger l’environnement : Les véhicules hors d’usage sont de dangereux déchets nocifs pour l’environnement, notamment à cause des fuites de fluide et des résidus chimiques qu’ils peuvent contenir.
  • Récupérer de l’espace : Une épave peut occuper une place non négligeable dans un garage ou un parking, et son enlèvement permet de libérer cet espace pour d’autres usages.
  • Bénéficier de la prime à la casse : En se débarrassant de son ancien véhicule et en le mettant à la casse, bénéficier d’une aide financière lors de l’achat d’un nouveau véhicule moins polluant devient possible.
Lire aussi  France : Les constructeurs chinois prennent le marché automobile d'assaut
prime-a-la-casse-de-plus-en-plus-depaves-enlevees

Faire appel à un épaviste pour l’enlèvement de son épave automobile

Pour procéder à l’enlèvement de son épave, le propriétaire du véhicule doit faire appel à un épaviste agréé. Ce professionnel est chargé de récupérer les véhicules hors d’usage et de les acheminer vers un centre de traitement où ils seront dépollués et recyclés.

Les documents à fournir lors de l’enlèvement d’une épave

Lors de l’enlèvement de son épave, le propriétaire doit fournir plusieurs documents au professionnel. Notamment :

  • La carte grise du véhicule : Celle-ci doit être barrée avec la mention cédée pour destruction ainsi que la date et l’heure de l’enlèvement.
  • Un certificat de situation administrative : Ce document, également appelé certificat de non-gage, atteste que le véhicule n’est pas sous gage et qu’il n’y a pas d’opposition à sa destruction.
  • Un justificatif d’identité : Le propriétaire doit prouver son identité au professionnel qui procède à l’enlèvement de l’épave.
  • Un formulaire de déclaration de cession pour destruction : Ce document est nécessaire pour attester que le véhicule a bien été remis à un épaviste agréé pour être détruit.
Lire aussi  Une nouvelle baisse de prix attendue pour les modèles de la marque TESLA

Se débarrasser des épaves automobiles est fondamental, non seulement pour protéger l’environnement et récupérer de l’espace chez soi, mais également pour bénéficier de la prime à la casse lors de l’achat d’un nouveau véhicule. Faire appel à un épaviste agréé et fournir les documents nécessaires permet de réaliser cette démarche en toute légalité et simplicité.

Partagez cet article avec vos amis!