Les chiffres inquiétants : Le cancer colorectal en augmentation ce mois-ci

Temps de lecture : 3 minutes

Le cancer colorectal, également connu sous le nom de cancer du côlon ou du rectum, est devenu un enjeu majeur de santé publique ces dernières années. Les derniers chiffres publiés par l’Institut National du Cancer montrent une augmentation significative de ce type de cancer au cours des dernières semaines. Une tendance alarmante qui soulève de nombreuses questions et appelle à la prévention auprès de la population.

Une hausse préoccupante des cas de cancer colorectal

Selon les dernières données, le nombre de cas de cancer colorectal a augmenté de manière significative ce mois-ci, comparativement aux mois précédents. L’âge moyen des personnes touchées se situe autour de 70 ans, mais des cas chez les jeunes adultes sont également signalés.

Ce cancer, qui touche principalement les individus âgés de 50 ans et plus, peut également affecter les plus jeunes, d’où l’importance de sensibiliser l’ensemble de la population. Les facteurs liés à cette hausse ne sont pas encore clairement identifiés, mais plusieurs pistes sont évoquées par les chercheurs, notamment :

  • Le vieillissement de la population,
  • L’exposition à certaines substances cancérigènes dans l’environnement,
  • Les antécédents familiaux de cancer colorectal,
  • La consommation d’aliments transformés et riches en graisses saturées,
  • Le manque d’activité physique.

Nous vous rappelons que ce cancer est généralement curable s’il est détecté à temps. Cela souligne l’importance de passer des tests de dépistage réguliers, surtout pour les personnes présentant des facteurs de risque. Les médecins recommandent un test de dépistage tous les 2 ans après l’âge de 50 ans, ou plus tôt en présence de facteurs de risque.

Lire aussi  À lire absolument ! La vérité alarmante derrière les prix des billets de train

Les symptômes du cancer colorectal

Le cancer colorectal peut rester longtemps asymptomatique, c’est-à-dire qu’il ne provoque aucun signe avant-coureur. Mais lorsque des symptômes apparaissent, ils peuvent inclure des saignements rectaux (sang dans les selles) et des modifications du transit intestinal (constipation ou diarrhée persistantes).

chiffres-inquietants-le-cancer-colorectal-en-augmentation-ce-mois-ci

Sans oublier les autres symptômes qui sont les douleurs abdominales, la perte de poids inexpliquée, la fatigue et l’anémie due à une carence en fer. Si vous présentez l’un de ces symptômes, nous vous recommandons de consulter votre médecin rapidement pour procéder à un examen approfondi et à un test de dépistage du cancer colorectal.

Le dépistage du cancer colorectal

Le programme national de dépistage organisé vise à détecter le cancer colorectal à ses débuts, lorsqu’il est le plus susceptible d’être traité efficacement. Le dépistage repose sur l’analyse des échantillons de selles pour détecter la présence de sang et, si nécessaire, une coloscopie pour examiner directement le côlon et le rectum à l’aide d’un endoscope.

Notez que le dépistage régulier est crucial pour réduire les risques associés au cancer colorectal. Si vous avez 50 ans ou plus, nous vous conseillons de discuter avec votre médecin du moment approprié pour commencer à passer des tests de dépistage, surtout si vous présentez des facteurs de risque.

Comment se protéger contre le cancer colorectal ?

La lutte contre le cancer colorectal commence par la prévention. Pour réduire les risques, nous vous conseillons de manger sainement. Privilégiez les fruits, les légumes, les grains entiers et les protéines maigres. Évitez les aliments transformés et riches en graisses saturées,

N’oubliez pas le sport ! Faites de l’exercice régulièrement en visant au moins 150 minutes d’activité physique modérée (comme la marche rapide) ou 75 minutes d’activité vigoureuse (comme la course à pied) chaque semaine.

Lire aussi  Le nouveau Dacia Duster sera certainement le meilleur SUV de l'année 2024

Nous vous conseillons aussi de limiter votre consommation d’alcool. Les spécialistes recommandent de ne pas dépasser deux verres par jour pour les hommes et un verre par jour pour les femmes. Ne fumez également pas ou arrêtez de fumer si vous êtes déjà fumeur,

En fonction des recommandations de votre médecin, passer des tests de dépistage régulièrement est l’une des mesures préventives fondamentales et efficaces.

Face à l’augmentation inquiétante des chiffres relatifs au cancer colorectal, chacun est appelé à prendre les mesures nécessaires pour protéger votre santé et celle de ses proches. Une prévention adéquate et un dépistage régulier sont à même de réduire considérablement les risques liés à cette maladie.

Partagez cet article avec vos amis!

Laisser un commentaire