Inflation : faire un crédit conso pour échapper à la crise ? Un piège explosif pour les budgets serrés

Temps de lecture : 3 minutes

Dans un contexte économique marqué par une inflation galopante et une hausse vertigineuse des prix de l’énergie, de nombreux consommateurs aux revenus limités se tournent vers des solutions de crédit à la consommation. Mais ces décisions financières, souvent prises dans l’urgence, peuvent s’avérer de véritables pièges pour les budgets serrés.

Le crédit à la consommation : un piège financier en temps de crise

Le crédit à la consommation consiste en un contrat signé entre un prêteur et un emprunteur. Le prêteur (un établissement financier) rend disponible à l’emprunteur une certaine somme d’argent devant être remboursée de manière dite échelonnée dans le temps.

Sachez que les crédits à la consommation se déclinent en deux types, à savoir : le crédit affecté et le crédit non affecté. Le premier type est dédié au financement d’un bien défini, c’est le cas par exemple d’un voyage, d’une voiture, etc. Dans le cas du crédit non affecté, l’emprunteur a la totale liberté vis-à-vis du montant accordé.

Le recours au crédit à la consommation, bien qu’attrayant en première instance, recèle des dangers notables. Dans une période où le pouvoir d’achat est déjà fragilisé par l’inflation et l’augmentation des tarifs énergétiques, s’endetter davantage peut mener à :

  • Une accentuation de la précarité financière,
  • Un surendettement,
  • Des difficultés pour rembourser le capital emprunté, et une dette qui perdure.
inflation-faire-un-credit-conso-pour-echapper-a-la-crise-un-piege-explosif-pour-budgets-serres

Ne manquez pas notre article sur le crédit à la consommation, les pièges à éviter et les meilleures offres du moment !

Lire aussi  Livret A : pourquoi vous pourriez changer d'avis à son sujet !

L’impact du taux d’intérêt sur le coût du crédit

Un autre élément important à prendre en compte est le taux d’intérêt appliqué au crédit. Sachez qu’une inflation élevée a généralement pour conséquence l’augmentation des taux d’intérêt. Et un taux d’intérêt élevé rend le crédit plus coûteux, et naturellement moins attractif pour les consommateurs.

Les alternatives au crédit à la consommation pour faire face à la crise

Face aux risques liés au crédit à la consommation, nous vous invitons à privilégier d’autres options pour gérer votre budget et faire face à la crise.

Vous pouvez rationaliser vos dépenses, en réduisant les dépenses non-essentielles, comme les loisirs ou les sorties, ce qui permettra de préserver votre pouvoir d’achat. Essayez aussi d’optimiser vos ressources. Cherchez de meilleures offres en matière d’énergie, de téléphonie ou d’assurances, par exemple, pour diminuer vos charges mensuelles.

Nous vous recommandons également de vous tourner vers les aides sociales. Selon votre situation, un ménage peut être éligible à certaines aides financières, comme les allocations familiales ou le revenu de solidarité active (RSA). Et si les fins de mois sont difficiles, demandez un report de paiement auprès de certains créanciers, notamment bancaires.

N’hésitez pas à consulter un conseiller financier, il pourra accompagner vous accompagner dans la gestion de votre budget et proposer des solutions adaptées à votre situation. Et si vous êtes étudiant, nous avons dévoilé des astuces du budget étudiant pour gérer gérer vos finances pendant vos études.

Prudence et réflexion sont de mise avant de souscrire à un crédit conso

Si le crédit à la consommation peut sembler une solution pour échapper à la crise économique actuelle, gardez à l’esprit l’importance de mesurer les risques associés. Un endettement supplémentaire pourrait accentuer la précarité financière déjà subie par de nombreux ménages aux budgets serrés.

Lire aussi  L’allocation de soutien familial : cette aide que personne ne connait est disponible, n’oubliez pas de la réclamer !

Avant de prendre une décision, nous vous invitons à mener une réflexion approfondie et étudier attentivement toutes les alternatives possibles. Nous vous recommandons de consulter un conseiller financier pour vous aider à faire le meilleur choix en fonction de votre situation.

Partagez cet article avec vos amis!