Poêle à granulés : Pourquoi consommez-vous autant ? 3 choses à savoir pour consommer moins de pellets

Temps de lecture : 3 minutes

En ces temps de crise énergétique, apprendre comment économiser l’énergie et réduire notre consommation de pellets devient fondamental. Nous vous dévoilons les trois choses à prendre en considération pour consommer moins de granulés et tirer le meilleur parti de votre poêle à granulés.

1. Choisissez des granulés de qualité

L’utilisation de granulés de bois de mauvaise qualité peut multiplier rapidement votre consommation et alourdir la facture d’énergie. Les granulés bon marché peuvent être tentants en raison de leur faible coût, mais ils s’avèreraient plus coûteux à long terme si leur pouvoir calorifique est inférieur ou s’ils encrassent rapidement votre poêle.

Pour vous assurer de choisir des granulés de qualité, nous vous conseillons de vérifier que les granulés sont certifiés en conformité avec les normes ENplus® A1 ou DINplus. Cette certification garantit que les granulés répondent aux exigences strictes en matière de composition, production et performance.

Lisez aussi : Comment se chauffer cet hiver : découvrez les méthodes les plus économiques !

Assurez-vous aussi que les granulés ont un taux d’humidité inférieur à 10 %. Des granulés secs brûlent mieux et produisent plus de chaleur. Et choisissez des pellets issus de sources durables : privilégiez les pellets provenant de forêts gérées durablement et certifiées PEFC ou FSC.

poele-a-granules-pourquoi-consommez-vous-autant-3-choses-a-savoir-pour-consommer-moins-pellets

2. Entretenez régulièrement votre poêle à granulés

Un entretien régulier de votre poêle à granulés est essentiel pour maintenir une efficacité énergétique optimale et réduire sa consommation en granulés. Nous vous recommandons de suivre les étapes ci-dessous pour bien entretenir votre appareil :

  • Nettoyez fréquemment la vitre : une vitre sale limite la vision des flammes et peut vous pousser à augmenter inutilement la puissance du poêle,
  • Retirez régulièrement les cendres : un tiroir à cendres plein nuit à l’efficacité du poêle, nous vous invitons à le vider régulièrement pour assurer une bonne combustion,
  • Contrôlez l’état du joint de porte : un joint défectueux permet aux fuites d’air froid et nuit à l’efficacité du poêle. Nous vous conseillons de le changer si nécessaire,
  • Faites vérifier régulièrement le conduit de fumée : un conduit encrassé par la suie nuit à l’évacuation des fumées et peut causer un mauvais tirage endommageant votre poêle et augmentant la consommation de combustible.
Lire aussi  5 astuces pour chauffer moins cet hiver et faire des économies d'énergie.

Nous vous conseillons aussi de faire effectuer au moins un entretien complet par an par un professionnel qualifié, afin de vérifier tous les réglages et composants du poêle pour assurer un bon fonctionnement.

3. Optimisez l’isolation de votre maison

Une bonne isolation thermique de votre logement permet non seulement de profiter d’un confort optimal, mais également de réduire considérablement votre consommation de pellets.

Nombreux sont les points à surveiller pour améliorer l’isolation. Commençons par l’installation de double ou triple vitrage. Cette mesure simple permet de réduire les déperditions de chaleur et diminue la nécessité de chauffer souvent votre intérieur.

Notons aussi l’ajout de matériaux isolants dans les combles et les murs. Une grande partie de la chaleur peut être perdue à travers le toit et les murs. En ajoutant des matériaux isolants tels que la laine de verre ou la ouate de cellulose, vous pouvez réduire considérablement ces pertes

Ne manquez aussi pas : 5 astuces pour chauffer moins cet hiver et faire des économies d’énergie !

N’oublions pas le calfeutrage de portes et fenêtres. Nous vous rappelons de vérifier les joints de vos ouvertures et de les remplacer si nécessaire pour éviter les infiltrations d’air froid. L’utilisation de rideaux et volets isolants est essentiel aussi, vous aidant à retenir la chaleur à l’intérieur de votre logement en hiver et diminuer la consommation en granulés.

Lire aussi  Carrefour teste la baisse de prix face à Leclerc avec une politique de prix agressive

Il ne vous reste plus qu’à appliquer !

En prenant ces mesures en compte, vous devriez pouvoir réduire significativement votre consommation de pellets et obtenir une bien meilleure efficacité énergétique de votre poêle à granulés. Non seulement cela vous permettra de réaliser des économies d’énergie, mais vous participerez activement à la protection de l’environnement.

Partagez cet article avec vos amis!