Près de 400 kg d'ossements retrouvés dans une forêt en dordogne. Une enquête ouverte pour trouver leur provenance

Temps de lecture : 3 minutes

Attention : l’actualité du jour peut surprendre plus d’un ! Nous venons d’apprendre que près de 400 kilogrammes d’ossements ont été découverts dans la forêt de Tocane-Saint-Apre, en Dordogne. Ce qui n’a pas laissé les autorités locales insensibles, ayant éprouvé une grande inquiétude. Une enquête a été ouverte pour déterminer leur origine.

Découverte macabre en Dordogne

Dans la forêt de Tocane-Saint-Apre, située dans le département de la Dordogne, près de 400 kilogrammes d’ossements ont été découverts au cours des derniers mois.

Les restes, dont certains morceaux semblent avoir été brisés et éparpillés, ont été trouvés par un promeneur qui a alerté les forces de l’ordre. Les enquêteurs se sont rendus sur place pour procéder aux constatations et récupérer les ossements afin de les analyser.

Vous ne voudriez pas manquer : Les athlètes les plus mystérieux du monde du sport : enquête exclusive !

Les origines mystérieuses des ossements

L’une des premières questions soulevées par cette découverte est de savoir à quelle espèce appartiennent ces ossements : sont-ils humains ou animaux ?

Afin de répondre à cette question, les enquêteurs font appel à des spécialistes en anthropologie et paléontologie pour étudier ces restes. Les experts devront notamment déterminer si les ossements sont réellement très anciens, ce qui pourrait offrir des pistes quant à la population ayant vécu sur le territoire à cette époque.

Lire aussi  Livret A, PEL, assurance vie, PER... Ce qui change pour votre épargne en 2024

Rappelons qu’en deux mois, on a trouvé environ 400 kg de carcasses dans les bois de Tocane-Saint-Apre. Norbert Lacoste, adjoint à la mairie de Tocane-Saint-Apre avoue : « Là, c’était la quatrième fois, c’était du bovin avec des fémurs, des gros os. C’est de plus en plus gênant »

Une enquête ouverte pour déterminer la provenance

Afin de faire toute la lumière sur cette affaire, une enquête a été ouverte par les services de police de Dordogne. Les analyses des ossements retrouvés dans la forêt permettront aux enquêteurs de déterminer s’ils proviennent d’un même individu ou de plusieurs, mais aussi, de quelle espèce ils sont issus.

D’autre part, l’examen des lieux où ont été trouvés les restes peut donner des indications sur leur origine et la manière dont ils se sont retrouvés dans la forêt. Les autorités locales et régionales seront également impliquées dans la démarche cherchant à comprendre comment ces ossements ont pu être dissimulés, et ce qu’ils peuvent révéler sur l’histoire du territoire.

Les hypothèses envisagées

Plusieurs hypothèses sont actuellement envisagées : il pourrait s’agir de vestiges d’une ancienne nécropole, de sépultures préhistoriques, de restes animaux, voire d’une fraude archéologique ou d’une manifestation artistique. Toutes ces pistes sont examinées de près par les enquêteurs en collaboration avec les spécialistes consultés.

  • Vestiges d’une ancienne nécropole : Les ossements pourraient correspondre à des sépultures anciennes, dont la présence serait inconnue à ce jour.
  • Sépultures préhistoriques : Les restes pourraient avoir été déposés à une époque très lointaine, lors de l’occupation humaine préhistorique de la région.
  • Restes animaux : Les ossements seraient issus de plusieurs espèces animales, avec une origine naturelle ou causée par la main de l’homme (chasse, élevage).
  • Fraude archéologique : Les restes auraient pu être disposés volontairement pour tromper les chercheurs et créer une fausse découverte historique.
  • Manifestation artistique : Les ossements pourraient être le fruit d’une œuvre d’art contemporain utilisant des matériaux inhabituels.
Lire aussi  Crues dévastatrices : les clés pour une indemnisation rapide par votre assurance !
pres-400-kg-d-ossements-retrouves-dans-une-foret-en-dordogne-une-enquete-ouverte-pour-trouver-leur-provenance

Vous aimeriez aussi : Insécurité en France : Bilan des deux dernières années. Quelle évolution ?

Un appel à témoins lancé

Dans le cadre de cette enquête, les forces de l’ordre ont lancé un appel à témoins pour recueillir toute information susceptible d’aider à déterminer l’origine des ossements.

Ils encouragent les personnes ayant aperçu des individus ou des véhicules suspects aux abords de la forêt, ou possédant des informations sur d’éventuelles découvertes similaires dans la région, à se faire connaître auprès du commissariat local.

Ce témoignage peut jouer un rôle crucial pour fournir des indices permettant de résoudre cette énigme troublante faisant désormais le buzz médiatique. L’affaire suscite la curiosité et l’inquiétude tant des habitants que des services officiels. Il faudra attendre les conclusions des spécialistes et les résultats de l’enquête pour lever le voile sur ce mystère.

Partagez cet article avec vos amis!