L’émergence des amortisseurs énergétiques : une perspective prometteuse mais incompatible avec les voitures électriques

Temps de lecture : 2 minutes

Qu’est-ce qu’un amortisseur énergétique ?

Les amortisseurs énergétiques, souvent appelés RSA (Regenerative Shock Absorber), représentent une technologie innovante qui permet la récupération d’énergie perdue lors des compressions et détentes des suspensions des véhicules. Initialement conçus pour augmenter l’efficacité énergétique des véhicules thermiques, ils transforment l’énergie cinétique généralement dissipée en chaleur, en énergie électrique réutilisable.

Avancées technologiques et efficacité

découvrez notre gamme d'absorbeurs d'énergie pour une protection optimale dans vos activités industrielles ou sportives.
Image réalisée par Designecologist – Pexels

Depuis les premières expérimentations au début des années 2000, les progrès significatifs des RSA en laboratoire ont été remarquables. En atteignant des rendements d’environ 45%, ces dispositifs suggèrent une optimisation potentielle de l’autonomie des véhicules en réduisant la consommation d’énergie. Une étude récente montre que l’utilisation de ces amortisseurs pourrait réduire les émissions de CO2 de plus de 5 g/km, ce qui n’est pas négligeable.

Limitations pour les véhicules électriques

découvrez notre gamme d'absorbeurs d'énergie pour une protection optimale lors de vos travaux et activités industriels.
Image réalisée par Andrea Piacquadio – Pexels

Malgré ces avancées, les amortisseurs énergétiques présentent des limites significatives lorsqu’il s’agit de véhicules électriques. La principale contrainte réside dans le fait que la puissance générée par ces amortisseurs est relativement faible comparée aux besoins énergétiques des batteries des voitures électriques. En effet, les RSA peuvent produire environ 100 W par amortisseur pour une voiture compacte, ce qui est insuffisant pour impacter l’autonomie de façon conséquente, surtout en comparaison avec les milliers de watts générés par la récupération d’énergie au freinage.

Lire aussi  Mauvaise nouvelle pour les abonnés Free : Ce que vous devez savoir !

Une application plus adaptée aux véhicules thermiques

Les amortisseurs énergétiques trouvent donc une application plus justifiée et efficace dans les véhicules thermiques où chaque économie de carburant compte. En utilisant cette technologie, il est possible d’améliorer le bilan carbone des véhicules à essence ou diesel. A la manière d’une micro-hybridation, cette innovation contribue à une conduite plus écologique sans nécessiter de lourdes modifications sur le véhicule.

Conclusion pragmatique sur l’adaptation des technologies

En dépit de leur potentiel prometteur, les amortisseurs énergétiques ne semblent pas être la solution miracle pour les véhicules électriques actuellement, en raison de la modeste quantité d’énergie qu’ils sont capables de fournir en comparaison avec le freinage régénératif. Toutefois, le développement continu de cette technologie pourrait éventuellement aboutir à des améliorations qui les rendront viables pour un plus large éventail de véhicules dans l’avenir.

Partagez cet article avec vos amis!