Le bronze pour Laurence Legault

Yanick
Yanick Michaud
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Elle grimpe sur le podium au 300 m cadet des Jeux du Québec

« Je suis avantagée sur les plus longues distances à cause de mes grandes jambes. J’ai hâte au 300m. »

La jeune lazaroise Laurence Legault n’aurait su mieux dire au premier jour de compétitions des Jeux du Québec de Shawinigan. Quelques heures après avoir pris le 4e rang du sprint de 100m, la coureuse de 14 ans a mis la main sur le bronze au 300m, donnant ainsi l’une des premières médailles à la délégation du Sud-Ouest. Pourtant au 100m, la grande adolescente avait déjà fort bien fait devant des athlètes âgées d’un an de plus qu’elle. « C’est l’un des meilleurs départs de ma vie. Je suis restée basse et ça a bien été. Je suis contente parce que c’était contre des filles plus vieilles que moi. Je suis confiante pour la poursuite de ma carrière », a lancé Laurence Legault.

Son père, Louis, était également emballé par la course de sa grande fille. « Je suis très fier, car elle travaille fort. Elle met beaucoup d’efforts dans tout ce qu’elle fait, que ce soit dans le sport ou dans les études », a expliqué le paternel aux yeux brillants. « Il n’a jamais manqué une de mes compétitions », a ajouté celle qui devrait courir dans le 200 m cadet samedi, de même que dans le relais quatre fois 100 m en compagnie de ses coéquipières du Sud-Ouest, Camille Dumont, Noémie Trahan et Elena Savidge.

Trop stressée

Puisqu’il est question d’Elena Savidge, la jeune fille a pris le 8e rang du 2000 m cadet féminin. Celle qui était pourtant pressentie pour monter sur le podium était nerveuse avant le coup de départ. « C’est une journée spéciale. Il fait très chaud, les conditions ne sont pas idéales et ça rend Elena nerveuse », a expliqué Claude David, l’entraîneur de l’équipe du Sud-Ouest. Béatrice Martin a pris le 19e échelon dans la même discipline.

Toutefois leur coéquipier, Najib El Andaloussi a très bien fait en raflant l’argent lors de la course chez les garçons. Il n’a été devancé que par Louis Carlos Vargas de la Rive-Sud, une flèche sur la piste en cette journée chaude sous le soleil de la Mauricie. Simon Baribeau a terminé 11e de cette épreuve.

Quant au porte-étendard du Sud-Ouest lors de la cérémonie d’ouverture, Yoan Cyr-Bruneau, il s’est blessé dans la qualification de la matinée et visitait l’hôpital au moment où la finale du 100 m juvénile a été lancée. Le Campivallensien de 17 ans se serait infligé une fracture à la main au terme de la course qui lui donnait pourtant une place en finale.

D’autres sports

Dans d’autres sports présentés aujourd’hui, Simon Fichault a pris le 21e rang du contre-la-montre en vélo de montagne. Il disputera les sprints samedi et dimanche.

Au baseball, les garçons ont pris la mesure de la Rive-Sud 6-1 en matinée, mais se sont inclinés 12-4 en après-midi devant les Orioles de Montréal. Les Expos du Sud-Ouest devront attendre le résultat du match entre Montréal et la Rive-Sud de samedi pour déterminer du chemin à suivre pour le reste du tournoi.

En softball, les filles se sont montrées trop fortes pour leurs rivales de Laval, l’emportant 16-4. Samedi, elles affrontent le Lac St-Louis à 13 h 30 et la Rive-Sud à 15 h 15.

En volleyball, les filles n’ont pas eu le succès escompté, baissant pavillon dans les quatre matchs qu’elles ont livrés. Elles n’ont gagné aucune manche sur huit, prenant le 5e rang de leur division.

Chez les garçons, le scénario est identique.

En tennis, le Sud-Ouest a inscrit un dossier de 1-5 devant Laval.

Quant au triathlon, des possibilités de médailles sont au menu de samedi alors que les courses individuelles seront disputées tant chez les garçons que chez les filles. Dimanche, lors des épreuves d’équipes, le Sud-Ouest vise le premier rang.

Lieux géographiques: Québec, Laval, Mauricie Expos du Sud-Ouest Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires