Le jeu de la faim

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Non, mon blogue de cette semaine ne traitera pas d’anorexie, mais bien du film Hunger Games. Basé sur le roman de Suzanne Collins, le long métrage contient de nombreuses scènes sanglantes très peu appropriées pour de jeunes enfants. Pourtant, la salle comble en était remplie. Plusieurs parents ont dû regretter leur choix de film lorsqu’ils ont réalisé le but du « jeu ». Impuissants, tous les gens dans la salle devaient assister, tout comme les habitants des districts de Panem, à un véritable carnage. Voir des enfants s’entretuer avec des ruches d’abeilles mortelles, des couteaux et des flèches crée un malaise, même si c’est de la fiction. Hunger Games devrait être coté 14 ans et +. Comparée à la saga Twilight et la série Harry Potter, la trilogie Hunger Games cible malheureusement un jeune public. Je peux comprendre que le personnage principal, Katniss Everdeen, donne un bon exemple par ses valeurs et sa bravoure, mais il reste que la majorité du contenu du film est plutôt violente.

Malgré tout, j’ai bien aimé le film. Contrairement à plusieurs de nos champions du box-office, celui-ci raconte une nouvelle histoire, un nouveau concept et nous fait découvrir des acteurs moins connus. Petit bémol : les images bougent si rapidement (à la Blair Witch project) qu’on a du mal à suivre l’action.

Dernière parenthèse concernant les gens qui se plaignent que l’actrice qui joue Katniss, Jennifer Lawrence, n’est pas assez maigre pour camper le rôle (après tout, le titre est Hunger Games) : le film est une ADAPTATION du roman. Conséquemment, certains détails varieront. Et pour une fois qu’on met de l’avant une actrice en santé plutôt qu’une actrice sous-alimentée-aux-airs-de-malade, peut-on l’apprécier?

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires