« Le meilleur homme pour nous diriger » – Jamie Nicholls

Simon
Simon Richard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Thomas Mulcair, nouveau chef du NPD

Jamie Nicholls, député de Vaudreuil-Soulanges, considère comme une excellente nouvelle l’élection de Thomas Mulcair au poste de chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) du Canada.

Selon lui, Thomas Mulcair permettra d’opposer une voix forte au gouvernement conservateur de Stephen Harper et mènera les progressistes au pouvoir en 2015. « Je sais qu’il travaillera sans relâche, avec passion et intelligence, pour former le premier gouvernement néo-démocrate à Ottawa », indique Jamie Nicholls.

Selon lui, la course à la chefferie n’a pas divisé le parti. « Tous les candidats étaient excellents, souligne Jamie Nicholls. Il n’y a aucune rancune entre les candidats. Notre adversaire n’est pas à côté, mais en face : c’est le gouvernement de Stephen Harper. »

Il estime que le parti s’est construit avec des députés de tous les horizons, ce qui minimise les dissensions internes.

Le député d’Outremont était bien connu au Québec, mais peu dans le reste du Canada au moment où il s’est lancé dans la course à la direction. Jamie Nicholls estime que le nouveau chef a mené une bonne campagne : il s’est présenté dans les collectivités où il était peu connu et a réussi à rallier des membres à ses idées.

Une rencontre qui date de 2005

Avant de se lancer en politique, Jamie Nicholls avait rencontré Thomas Mulcair. En 2005, lorsque Jamie Nicholls étudiait à la maîtrise en architecture du paysage, il a constaté que certains cours d’eau n’étaient pas répertoriés dans Vaudreuil-Soulanges. À l’époque, il a communiqué avec le ministère de l’Environnement, dirigé par Thomas Mulcair, pour lui signaler ce manquement. L’efficacité de Thomas Mulcair l’avait grandement surpris. Au moment où Thomas Mulcair s’est présenté dans Outremont sous la bannière néo-démocrate en 2007, Jamie Nicholls était déjà de ses partisans. Cette année, le député de Vaudreuil-Soulanges a aussi été de ceux qui l’ont poussé à se lancer dans la course à la chefferie. « Nous avons les mêmes valeurs, explique le député. Je savais aussi qu’il permettrait aux Québécois de s’identifier davantage au NPD. » Le congrès du NPD de la fin de semaine dernière fut le plus important de l’histoire du parti. Plus de 59 000 personnes ont participé à l’élection de leur chef, et 4 600 étaient sur place.

Organisations: Ministère de l’Environnement

Lieux géographiques: Outremont, Ottawa, Québec Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires