Jamie Nicholls réclame les rapports d'études sur l'état du pont Champlain

Simon
Simon Richard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Jamie Nicholls, député de Vaudreuil-Soulanges, à la Chambre des communes (Photothèque)

Cette semaine, Jamie Nicholls, député de Vaudreuil-Soulanges, a demandé au gouvernement conservateur de lui fournir les rapports d’études sur l’état du pont Champlain. Selon lui, le gouvernement possède un rapport indiquant que le pont pourrait s’affaisser. Une information gardée secrète de janvier à mars 2011. « C’est grâce à une fuite que nous avons appris cela, indique Jamie Nicholls. Sans cela, le gouvernement aurait-il continué de garder cette information secrète? »

Le député néodémocrate confirme que les membres de son parti ont entamé des démarches de demande d’accès à l’information. Les documents obtenus en vertu de la Loi sur l’accès à l’information étaient en grande partie censurés, à la suite d’une décision du Bureau du Conseil privé. Une lettre a été envoyée au Nouveau Parti démocratique du Canada évoquant des motifs d’affaires intergouvernementales.

« Il s’agit d’un enjeu de sécurité publique, précise Jamie Nicholls. Les gens ont le droit de savoir quels risques ils prennent en traversant le pont chaque jour. Le gouvernement Harper va-t-il enfin cesser les cachotteries et accepter de dévoiler toutes les informations qu’il détient sur la sécurité du pont Champlain? »

De plus, le député attend toujours des clarifications sur la nature des coûts du remplacement du pont Champlain, s’élevant à une somme de cinq milliards de dollars. Jusqu’à présent, aucune justification n’a été apportée à ce sujet.

Organisations: Bureau du Conseil privé, Parti démocratique du Canada

Lieux géographiques: Pont Champlain

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires