Les Cèdres veulent rassurer leurs citoyens

Simon
Simon Richard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Qualité de l’eau potable

Mercredi, le conseil municipal des Cèdres, en compagnie d’employés municipaux et de représentants de la firme Amec (responsable de l’exploitation de l’équipement, du contrôle et du suivi de la qualité de l’eau de la municipalité), a tenu une conférence de presse afin de faire le point sur la qualité de l’eau.

L’objectif de cette conférence était de rassurer la population quant à la qualité de l’eau potable pour l’ensemble de la municipalité.

« Ce point de presse est nécessaire parce que nous tenons à rassurer notre population, a indiqué Géraldine T. Quesnel, mairesse des Cèdres. Mon message est clair aujourd’hui, il n’y a vraiment aucune raison de paniquer. » Elle a ensuite ajouté : « J’affirme aujourd’hui qu’il n’y a jamais eu de problème menaçant la santé publique de la population. »

La mairesse a expliqué que la Municipalité a effectué des travaux sur son réseau d’aqueduc. Ceux-ci sont nécessaires puisqu’ils permettent de garder le réseau en santé. Elle a ajouté que deux avis avaient été émis quant à ces travaux. Ces annonces sont parues dans des avis publics et sur le site Internet de la Municipalité.

« L’opération peut affecter temporairement la limpidité et la pression d’eau. Par conséquent, en cas d’une coloration rougeâtre de l’eau, la Municipalité vous conseille d’ouvrir le robinet d’eau froide et de laisser couler l’eau jusqu’à ce qu’elle devienne incolore », peut-on lire dans les avis.

La mairesse invite les citoyens à communiquer avec la Municipalité lorsqu’ils ont des questions. « Nous répondons rapidement aux gens et nous rendons rapidement vos appels », a-t-elle assuré.

En outre, la Ville a un fils RSS qui informe tous les résidents des modifications apportées au site Internet et de toutes les nouveautés de la Municipalité.

Les élus se sont tous dits prêts à boire l’eau dans le secteur où les résidents doutent de sa qualité.

Une eau colorée

Pour la mairesse, l’eau peut être différente d’une municipalité à l’autre puisqu’elle vient du sol et que les caractéristiques physico-chimiques varient selon l’endroit. « C’est de notoriété publique que l’eau a une certaine coloration aux Cèdres à cause de ses propriétés, a précisé Géraldine T. Quesnel. C’est un caractère esthétique qui ne nuit en rien à la qualité de l’eau potable. »

Selon elle, lors de travaux comme ceux effectués au mois de mars, la coloration de l’eau est perturbée davantage.

De plus, la mairesse a précisé que des solutions très onéreuses existent pour améliorer cette situation. Cependant, aucune subvention n’est réservée pour ces améliorations, car il s’agit d’un caractère uniquement esthétique.

La mairesse assure qu’en tout temps l’eau est conforme aux normes gouvernementales sur la qualité de l’eau et que le réseau est sous haute surveillance. Les dépenses de la Municipalité ont grandement augmenté depuis 2009. Elle a investi 408 521,14 $ pour son réseau d’eau potable.

« Nous serions les premiers à aviser les citoyens de faire bouillir leur eau si elle s’avérait non potable », a certifié Géraldine T. Quesnel.

Respect des normes gouvernementales

Ronald Piché, président-directeur général de la firme Amec, a précisé que la réglementation québécoise sur l’eau potable est l’une des plus exigeantes à l’échelle internationale.

Lorsque les prélèvements sont effectués, ils sont transmis à un laboratoire accrédité par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs. « Il n’y a aucune échappatoire. Les étapes sont toutes contrôlées », a expliqué Ronald Piché. Pour lui, la quantité d’étapes à laquelle les analyses d’eau sont soumises rend peu probable une contamination quelconque de l’eau.

De plus, la quantité de chlore nécessaire a été maintenue tout le long des opérations d’entretien, ce qui aurait neutralisé tout type de bactérie. Il n’y a aucun problème bactériologique lié à la qualité de l’eau.

Ronald Piché a ajouté que les autres tests physico-chimiques sont effectués régulièrement en vertu de la réglementation.

« J’espère que cette mise au point va nous aider à calmer les inquiétudes citoyennes sur la qualité de l’eau », a indiqué Géraldine T. Quesnel au terme du point de presse.

Organisations: Amec, Parcs

Lieux géographiques: Cèdres

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires