Soulanges : L’identité du candidat péquiste connue

Christopher
Christopher C. Jacques
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

André Bouthillier convoitera le siège de Lucie Charlebois

Les Cèdres – Alors que toutes les indications laissent croire à un déclenchement des élections provinciales le 1er août prochain, la chef du Parti québécois (PQ), Pauline Marois, était de passage dans la circonscription de Soulanges afin de dévoiler le nom de son candidat dans la région.

Pauline Marois, chef du PQ, était de passage à Les Cèdres afin de présenter son candidat dans Soulanges, André Bouthillier.

C’est aux côtés des membres de son équipe de l’Ouest-de-l'Île et de Vaudreuil que Pauline Marois a procédé à son annonce vendredi en avant-midi. Le journaliste et communicateur André Bouthillier se joindra ainsi à l’équipe du Parti Québécois pour la circonscription de Soulanges. Selon sa chef, son nouveau candidat prendra place au sein d’une équipe de haut calibre. En fait, elle est d’avis que son équipe fait contraste avec celle du Parti libéral du Québec qui est à la tête d’un gouvernement usé. Elle a aussi espoir que le PQ sera l’option choisie par les Vaudreuil-Soulangeois afin de mettre en place un gouvernement intègre et honnête. Elle déplore aussi que tous les Québécois soient en attente de la décision du premier ministre Jean Charest. Selon elle, cette situation est malsaine pour la démocratie puisque le gouvernement profite de la situation afin de prendre des engagements financiers importants dans une sorte de pré-campagne électorale.

André Bouthillier a passé 20 ans de sa vie comme journaliste économique dans de grands médias et travaille actuellement comme consultant en relation publique grâce à son entreprise. Il a grandi dans la région de Salaberry-de-Valleyfield et il a eu l’occasion d’apprivoiser la région de Soulanges dans sa jeunesse. Il affirme avoir songé longtemps à se lancer dans la politique et juge le moment opportun pour faire le saut. André Bouthillier désire donner une place de choix à la région soulangeoise dans le paysage politique québécois.

Questionné sur ses priorités pour la région, le candidat est d’avis qu’il est nécessaire d’apporter de meilleurs services aux aînés, mais aussi de bâtir de nouvelles écoles secondaires francophones. Il juge que l’école secondaire Soulanges a atteint sa capacité maximale.

Il voit aussi d’un bon œil la composition de l’équipe du PQ qui reflète, selon lui, le leadership de la chef Pauline Marois qu’il décrit comme quelqu’un d’ouvert et en mesure de servir les intérêts des Soulangeois. Il affirme aussi que le Québec « mérite mieux que ce que le gouvernement Charest apporte ».

Rappelons que les rumeurs laissent croire que la population serait appelée aux urnes le mardi 4 septembre.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires