Duchesneau et Barrette en visite

Yanick
Yanick Michaud
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les candidats-vedettes de la CAQ se sont succédé dans Vaudreuil et Soulanges

Mercredi a été une journée fort occupée pour les candidats de la Coalition avenir Québec, tant dans Soulanges que dans Vaudreuil.

À midi, le candidat de Vaudreuil, Martin Legault, s’est rendu à Salaberry-de-Valleyfield pour y rencontrer le candidat-vedette Jacques Duchesneau. Les deux hommes rendaient visite à leur collègue Michel Drouin, candidat dans Beauharnois. Lors d’un dîner-rencontre, Jacques Duchesneau, qui venait d’attaquer les libéraux sur les ondes du 98,5 à Montréal, a plutôt parlé de la région et du vent de changement souhaité par les électeurs.

« On sent quelque chose de positif, a-t-il déclaré. Les gens ont la même réaction quand ils nous voient. Il y a un mouvement, les gens ont vu notre programme et ils ont des questions précises. Ils sont tannés d’entendre les politiciens avec la langue de bois, des mots vides. Moi, je suis honnête, je donne les réponses aux questions qui me sont posées. Et je dis aux gens que, si je ne livre pas la marchandise en quatre ans, ils ne me mettront pas dehors, je vais partir tout seul. » C’est ainsi que s’est exprimé l’ancien chef de police de Montréal.

Martin Legault s’est réjoui de ce passage de Jacques Duchesneau, surtout lorsque celui-ci a salué au passage des quilleurs au Salon de quilles de Pincourt.

Ils étaient plus de 70 à s’exercer sur les allées quand le candidat de Saint-Jérôme les a surpris. Il a serré des mains et discuté avec les gens. Il n’a toutefois pas poussé l’audace à tenter un abat.

La nécessité d’un hôpital

Jacques Duchesneau devait se rendre à Montréal pour rencontrer des candidats au siège social de la CAQ. Ils furent nombreux à y aller, dont Martin Legault.

Ce dernier devait faire vite pour revenir à Saint-Lazare, alors que le Dr Gaétan Barrette participait à une soirée de financement au profit du candidat de Soulanges, Mario Gagnier.

« Après le vote par anticipation, il y a eu 6996 électeurs. Notre pointage interne indique que c’est favorable à la CAQ! s’est exclamé Gagnier en souriant. On fait mentir les sondages nationaux. Dans Soulanges, nous avons une identité unique, et les résultats seront représentatifs. Nous avons le vent dans les voiles et nous ne lâcherons pas. Nous serons sur le terrain jusqu’au 4 septembre. »

Quant au candidat de Terrebonne, il a parlé de la nécessité d’un hôpital dans Vaudreuil-Soulanges. « Vous êtes rendus là, c’est très clair. Vous avez besoin d’un hôpital de grosseur moyenne, pas d’un centre universitaire. Mais vous avez besoin plus que d’un point de service ou d’un centre ambulatoire. Et ce n’est pas dans 20 ans », a expliqué l’homme qui était à sa 49e circonscription visitée.

Quant à l’embauche de médecins et de personnel spécialisé, Gaétan Barrette n’y voit aucun problème. « Alors ça, il n’y a aucun doute, a-t-il affirmé. L’Association des jeunes médecins a dit que la CAQ possédait le programme le plus sensé des quatre partis en matière de santé. La communauté médicale est avec nous. Alors pour avoir des médecins, a-t-il répété, il n’y a aucun doute. »

Pour 2018, tout semble possible aux yeux du candidat. « Construire un hôpital, ça prend trois ans, a-t-il signalé. Mais il y a les plans, les devis et le reste. Mais la date est raisonnable. »

Lieux géographiques: Soulanges, Montréal, Vaudreuil Salaberry-de-Valleyfield Beauharnois Passage de Jacques Duchesneau Pincourt Saint-Jérôme Saint-Lazare Terrebonne

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires